Benelli Forum France
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Pourquoi autant de TRK à vendre ?
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeAujourd'hui à 10:07 par Pilou

» Prix des révisions TRK 502 (et X)
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeHier à 11:15 par BlueWolf

» R160 à vendre.
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeHier à 5:34 par dom

» Fylou sur TRK 502
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeLun 19 Avr 2021 - 18:30 par Fylou

» xav69 presentation
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeLun 19 Avr 2021 - 17:40 par dom

» Ma TRK 502, et ses questions !
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeLun 19 Avr 2021 - 11:56 par BlueWolf

» problème embrayage sur 502 TRK? + bilan après 12000 kms
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeLun 19 Avr 2021 - 11:36 par BlueWolf

» Vis Z25 desserrée
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeLun 19 Avr 2021 - 10:33 par jean-seb

» BENELLI DAYS 2021
Comment que j'ai rencontré la Belle... I_icon_minitimeLun 19 Avr 2021 - 10:24 par Pilou

Comment que j'ai rencontré la Belle...

Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  HueyTL Sam 6 Sep 2014 - 7:59

Ayé je l'ai fait !!! je vais vous dire comment que je l'ai rencontré pour la 1ere fois....

C'était mal barré... Mal au crane ce matin là, mal dormi, couché tard levé trop tôt, trop d'alcool, trop de fumée, trop de son , tout trop prêt...

Tout a commencé à 5h du mat, la lumière du jour qui s'infiltre par les fenêtres grandes ouvertes mettent en éveil mes neurones thalamo-corticaux, suis pourtant englouti au fond du pieu, à se demander si je ne suis pas un peu trop photosensible des avants bras ou du pieds qui dépasse des draps... le p'tit dej ingurgité à la vitesse d'un trypanosomes en fin de vie, le tout accompagné d'un tramadol (je ne prends que du générique...) et d'un Doliprane (ouai je sais j'ai dit que du générique mais celui la il n'en a pas...) n'y peuvent rien... mais bon ils ont essayé... La bestiole qui a décidé de planter sa tente en haut de mes cervicales est en train de de faire un feu de camp près de mes pédoncules cérébraux... mal barré je disais, et encore, même pas envie de le dire, car pour le dire il faut parler, et quand ta bouche émet un son qui te fait mal, tu t'imposes, tu l'as regardes droit dans les lèvres et tu la fais taire... douche / pas douche, douche / pas douche, aller pas douche, le bruit de l'eau, suis sur que ça fait mal, pour peu que ça rentre dans les oreilles et que ça vienne toucher un truc qui faut pas... va être dur de communiquer aujourd'hui, faut que je me bouge, je fais quoi ? je m’enterre sous ce putain d’oreiller qui n'attends que ça ou je me secoue ? qu'est ce qui pourrait me filer la trique ? de quoi j'ai envie ? un truc qui peut me détendre, qui peut m'apporter la banane, un truc que je n'ai pas fait depuis longtemps, depuis exactement 2 ans 10 mois et 1 jours... téléguidé, je me traîne jusqu'au garage, il y en a bien une ou deux mais elle n'e sont pas assurée et surtout pas en état, faut pas déconner, la précédente je l'ai pliée et réciproquement, j'évite de les regarder, je les couvre pudiquement d'un drap, si je ne les vois pas elles ne m’attirent pas, je les oublie malgré leur parfum d'SP98. Je me dirige vers le vieux cuir pendu contre le mur, lui aussi je le renifle avant de le détacher tel un automate, les bottes, les gants, le casque poussiéreux, j'hésite, suis pas sur de mon coup... j'entends l'oreiller à l’étage qui me chuchote "n'y vas pas, reste avec moi, on va être bien tous les deux..." je claque la porte du garage derrière moi, en fait là je frime, j'ai pensé la claquer pour montrer ma détermination, ma capacité de décision, mon inflexibilité, en réalité me suis glissé dessous discrètement et l'ai à peine repoussée, à peine plus convaincu de mon choix...

Quand j'arrive devant le magasin elle est là, Italienne noyée dans un flot de Japonaise rutilantes, pourquoi elle ? j'en oublie presque mon mal de crane. Je me déleste de mon chèque de caution avec 3 zéros, pas tomber pas tomber pas tomber, surtout pas tomber... Entre deux rappels à l'ordre de mon cerveau qui me dit que j'ai toujours mal, je tente de suivre les consignes du gus avec son tee-shirt marqué Yamaha, trop de bleu trop d'orange, mes lunettes noires filtrent à peines les couleurs qui viennent se coller à mon cristallin, mon nerf optique envoie des baffes à mon cortex, ça picote même dans le bout des doigts, 30°, le cuir, suis au soleil et pourtant je frissonne... je sens même mes cicatrices qui me démangent de l'intérieur, allez comprendre ce corps inhumain...

Bouton droit commande l'ordi mais sert aussi de démarreur, action ! c'est un 3 cylindres, presque un bruit de fille, c'est quoi au fait un bruit de fille ? le magasin me parle, il est toujours bleu et orange mais je m'habitue, il m'explique, power control enfoncé mode standard, si tu appuies dessus tu libères et il rajoute le mot clé "Sport", vas y répète ! c'est lequel le sport ? enfoncé ou sorti ? le sport, tu as dit sport ! Sorti Sport avec un grand S ? ok ! ça s'annonce bien, mon cerveau rajoute S comme Sensation, S comme Sensible, S comme Serre bien la poignée, S comme Sinueux, S comme Sois Prudent, S comme Secours, S comme Sa t'es déjà arrivé, S comme Sentrentesept Chevaux (ok je triche un peu...)... le bleu oranger rajoute un tas de trucs, sais plus quoi, j'entends contravention, roue arrière, vitesse, couper, pneus froids, gaz, ... m'en fout suis déjà assis dessus ou dedans c'est au choix de ton gabarie. C'est quoi déjà le mode sport ? merde ! il est parti et moi suis encore la à l’arrêt, je regarde le tableau de bord, en fait je le cherche, mes yeux s'habituent et je lis Power Control, mon cerveau maintenant éveillé me dit que si le petit homme bleu a laissé le bouton enfoncé c'est que c'est que le sport c'est l'autre... 1ere, je fais un peu riper, elle roule, souple, tranquille, mode cool, 2eme, 3, j'appuie instinctivement sur le bouton Power à gauche pour changer, ma rappelle qu'il m'a dit "vous verrez c'est flagrant", la voiture devant moi se demande pourquoi je lui klaxonne avec autant d'insistance, en fait c'est le mec dans la voiture qui me regarde dans son rétro et qui doit se demander ce que je lui veut, lui aussi il doit avoir mal au crane car il ne sourit pas, pas le temps de lui expliquer que le bouton Power n'est pas au guidon et que c'est le klaxon que j'actionne comme un demeuré et que je viens de le trouver le Power en tombant 2 rapports, pas le temps de lui expliquer que j'ai sauté directement sur la case Boost, et que je suis en mode Power, et que le mode Power c'est le mode Sport, le mode libre, le Monde libre, et que la poignée de gaz à retrouvé le bon sens de rotation, et que cette belle Italienne de mensuration 1130/137/29000 (cylindrée, puissance, vitesse max) vient de décider toute seule de lutter contre la gravité en levant son jolie museau vers le ciel pour se caler sur un point d'équilibre plutôt osé pour son jeune age, mon cerveau me rappelle mode Sport avec un S comme Sois Sérieux Souple Serein Sécuritaire, j'enclenche les rapports suivants par instinct, elle se pose sur ses 2 roues en douceur pour mieux hurler de plaisir, je vois enfin la route, putain pourquoi la route a décider de partir en arrière aussi vite ? la Bella Dolce Vita continue de monter, moi avec, docile, vive, sans gigoter... il est surprenant ce moulin, il crie et toi tu te prends une grosse claque sur cette machine à accélérer le paysage, tout va vite, le compte tour grimpe toujours plus haut, la boite à air t'aspire à chaque coupure dans un grand sifflement, l'échappement placé sous la selle émet des vocalises endiablées, et les vitesses passent toute à la volée sans shifter, y'en a plus ? suis déjà en 6 ? je presse genre bûcheron la manette de droite, qu'est ce qu'il disait le petit homme bleu ? a t'il prononcé une seule fois le mot abs ? pas le temps de me rappeler, j’aperçois à peine le mot Brembo PS16 que mon hypophyse vient se plaquer derrière mes globes oculaires et tente d'éviter mon cortex qui déboule à fond et qui n'avait pas prévu un freinage aussi violent, petite pichenette sur la poignée de gaz en milieu de courbe , tout se beau monde qui commençait à glisser vers la droite reprend sa place, enfin j’espère que c'est dans le bon ordre car suis pas monté vérifier depuis...

Une grosse heure plus tard, après un même scénario répété au moins 100 fois, 200 fois,... gaz, debout couché, 1 2 3 4 5 6, je ramène cette demoiselle chez son souteneur, 8 rue de la flaque d'huile juste derrière la place du gazafon, moi repue, elle encore toute chaude quasi humide de la selle, tout deux heureux de cette petite escapade en tête à tête. On ne se dit pas à la prochaine, on n'est pas certain, et ce bien raisonnable ? je sens qu'elle voudrait bien, mais je reste sur ma réserve, genre mec sur de lui, qui veut pas montrer qu'elle la touché, renversé, troublé, transcendé... Le petit homme bleu me dit "alors ?" lui aussi sur de lui avec un sourire niais plaqué sur son visage rougeaud, sais plus ce que j'ai répondu, j'avais les yeux fermés derrière mes lunettes noires, je sentais déjà les 2 ampoules au creux de ma main droite, je pensais à la sensation de liberté retrouvée, au goudron chaud qui venait soudainement de s’arrêter de défiler, à cette Rugueuse Italienne super jolie et bien excitante, je pense lui avoir dit que j'avais une liste et qu'elle en était la première, je crois qu'elle a compris que je lui disait qu'elle n'était pas la dernière... suis pas sur qu'elle soit déçue, en tout cas moi pas. J'ai gardé quelques photos d'elle et son petit nom, TNT, pas sexy le nom, elle l'est beaucoup plus...

Je reprends connaissance quelques minutes plus tard dans ma caisse, clim à fond pour tenter de faire baisser la fièvre, j'en ai oublié mon mal de crane, je le cherche, il est encore là mais loin derrière, lui aussi il n'a pas résisté aux accélérations, il se planque, il essaie de comprendre... j'y repense... demain j'en cherche une... Décidé... la suite vous la connaissez...

Au final voilà une belle journée qu'elle commence bien !!!
HueyTL
HueyTL

Messages : 172
Date d'inscription : 23/08/2014
Age : 58
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  scalpv Sam 6 Sep 2014 - 18:22

hé hé hé,ouais ouais ouais. y' a pas que des herbes de Provence par là bas What a Face

Comment que j'ai rencontré la Belle... Tumblr_n66z9vEPEJ1tch26yo1_250

belle prose et belle rencontre.
scalpv
scalpv

Messages : 5981
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 51
Localisation : Paname

http://tre-4-tornado.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  deny199 Dim 7 Sep 2014 - 5:52


  • moi la première fois que je l'ai vu, c'était en 2004, elle sortait de caisse pour être montée devant mes yeux, un choc!
    Mais c'est que 5 ans plus tard, que j'en ai acheté une sans la voir, sans l'essayer.
    C'est plus court hein?  What a Face

_________________
les japonaises sont à la moto ce qu'est l'élevage massif a l'agriculture.
Un jour, Benelli dominera le monde!
Benelli since 2009

Comment que j'ai rencontré la Belle... Leaon11
deny199
deny199
Administrator
Administrator

Messages : 4160
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 40
Localisation : 11150

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  dom Dim 7 Sep 2014 - 7:15

hé bin pour moi , je l'ai vu au salon en 2007 I love you et j'ai dit a mes deux potes qu' un jour j' en aurai une comme ça Twisted Evil  ,elle était présentée en verte et j' en ai trouvée une jaune a un gars du forum (le 3eme inscrit) en mars 2010 et depuis malgré mes bleme quant je roule avec j' en suis très heureux cheers
dom
dom

Messages : 6903
Date d'inscription : 24/03/2010
Age : 56
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  Bigfif Dim 7 Sep 2014 - 13:01

Moi, je l'ai vu dans un magazine début 2005 et octobre 2005 elle était à la maison.
Et malgré toute nos mésaventures lol! (conso excessive, panne en tout genre etc....) elle est toujours là.
Bigfif
Bigfif

Messages : 770
Date d'inscription : 03/02/2010
Age : 45
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  HueyTL Mer 11 Mai 2016 - 10:55

Je déterre ce vieux Post car c'était je crois mon 1er sur le Fofo et comme ma belle n'est plus là c'était une manière de boucler la boucle de cadre... elle est partie se faire bichonner du coté d'Ales depuis un bon mois dans les mains d'un sympathique motard qui j’espère rejoindra le forum pour l'alimenter de ses plaisirs et déboires.

J'ai déjà remplacer la bête par une Morini 1200 Scrambler flambante, rien à voir si ce n'est la nationalité et le pieds phénoménal à son guidon, la banane dès qu'on appui sur le bouton Start. Moins stylée que la Bene, moins rapide et surement moins efficace mais un putain de caractère conforme à son plumage brut de décoffrage. Un régal, le nez au vent, la tronche arrachée à chaque remise des gaz, de la Momo grande classe. J’espère que j'aurai autant de plaisir qu'avec la Belle Nelli et aussi autant d'emmerde c'est à dire nib, que dalle, rien à signaler... bon ok un petit démarreur qui m'a lâché mais réparé 2 doigts dans le nez...

Je déserte pas complètement le forum car la même passion nous anime et me ferai un plaisir de vous croiser les uns les autres à l'occasion de manifestation 2 roues ou de ballades en particulier dans le sud.

Merci pour votre accueil
Gaz à vous et à bientôt
HueyTL
HueyTL

Messages : 172
Date d'inscription : 23/08/2014
Age : 58
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  bretz64 Mer 11 Mai 2016 - 17:55

A très bientôt ah moto morini tu prêches un convaincu . Salut Alain bonne route
bretz64
bretz64

Messages : 771
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 44
Localisation : 64510

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  dom Mer 11 Mai 2016 - 19:11

Salut a toi , bonne route avec ta nouvelle et belle machine  cheers
dom
dom

Messages : 6903
Date d'inscription : 24/03/2010
Age : 56
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  HueyTL Jeu 12 Mai 2016 - 17:29

bretz64 a écrit:A très bientôt ah moto morini tu prêches un convaincu . Salut Alain bonne route

Ben quand vous passez dans le coin, au Paul Ricard je serai la avec Momo
HueyTL
HueyTL

Messages : 172
Date d'inscription : 23/08/2014
Age : 58
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  blaireauchinois Ven 13 Mai 2016 - 6:38

J'avais essayé la Corsaro (rouge et noire) dans les Vosges, la belle et le décors, tout était en accord (tiens, je fais des vers, sans en avoir l'air ... Embarassed ) .
Le grand panard !!!!! Quel moteur, plein à crever de partout, aussi puissant que coupleux, un vrai bonheur !!!!!!
Le reste ?? Un vélo posé sur des rails ...... Very Happy

Un sacré souvenir, voir un souvenir sacré ...
blaireauchinois
blaireauchinois

Messages : 1245
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 59
Localisation : Maizières les metz

Revenir en haut Aller en bas

Comment que j'ai rencontré la Belle... Empty Re: Comment que j'ai rencontré la Belle...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum